DIBWIFT

Disk Image Backup With Fault Tolerance

Qui sommes-nous?

Actuellement (Février 2012), nous sommes deux personnes travaillant sur l'évolution de ce projet. Plus concrètement il y a un chef d'entreprise et un apprenti, celui-ci réalise les scripts et le maître d'apprentissage discute régulièrement des choses à mettre en place et des nouvelles idées. Ce projet évoluera après la période d'apprentissage et nous ne cherchons pas à nous limiter qu'à deux personnes.

DIBWIFT c'est quoi ?

DIBWIFT est un acronyme anglo-saxon pour "Disk Image Backup With Fault Tolerance". Cet acronyme est le nom attribué à une solution de sauvegarde permettant de limiter les pertes en réalisant des contrôles quotidiens et ayant suffisament de marge pour que l'on parle de "tolérance de perte" ( d'où le Fault Tolerance ).

Une tolérance de pertes ?

Plusieurs procédés sont mit en place pour limiter les pertes de données dans la plupart des situations, cela traite par exemple le cas où une machine disparait, le "partenaire" de la machine aura toujours une sauvegarde de la dernière utilisation, un contrôle quotidien est réalisé pour s'assurer que la sauvegarde s'est bien passé, bientôt un système raid pourrait être mit en place etc

Qui cela concerne ?

Ce projet étant sous licence GPLv3 tout le monde peut mettre en place cette solution et l'adapter selon le besoin, il y a d'ailleurs plusieurs choses qui n'ont pas encore été traitées et toute idée peut être intéressante dans l'avancement de ce projet. Vous pouvez utiliser nos scripts tout comme participer au développement en nous rejoignant.

Comment nous rejoindre ?

Il suffit de nous contacter à l'adresse suivante dibwift@free.fr , toute participation est bienvenue et nous ne cherchons pas particulièrement des personnes avec une certaine expérience, mais des personnes motivées ou tout simplement curieuses, un étudiant débutant en programmation tout comme un développeur confirmé peut participer à la réalisation de ce projet.

Oui mais en parlant de programmation, vous utilisez quoi?

Nous réalisons des scripts sur une distribution Debian, nous avons été motivé par ce choix pour plusieurs raisons :
-Cela ne demande pas de compilation tout en ayant une certaine "puissance" au niveau de la manipulation de données
-Le script de sauvegarde principal est placé sur une petite Debian qui prend peu de place sur un disque dur, afin de pouvoir booter dessus au moment de la sauvegarde
-Un langage interpreté est plus rapidement modifiable en fonction des cas si besoin est.
-Cela a aussi permis une meilleure approche des environnements GNU/Linux. Nous essayons d'éviter d'aller vers d'autres langages.